Logo diocèse de Versailles

Le doyenné de Rambouillet en marche vers la Miséricorde


150 fidèles des groupements paroissiaux d’Ablis, Saint-Arnoult, Gazeran, Les Essart-Le Perray, la Vallée de Chevreuse et Rambouillet, ont marché d’Ablis au sanctuaire de la miséricorde de Gallardon, le samedi 30 mars, à l’invitation du P. Jacques-Bertrand Robert, curé de Gazeran et doyen.

« A l’issue de l’office des Laudes, les différents « chapitres » se sont mis en route, carte et chapelet en mains ! Après avoir fait connaissance, nous étions invités à réfléchir sur ce que nous définissions dans le mot Miséricorde et quels en étaient les signes dans nos vies quotidiennes. Arrivés à Saint Symphorien, nous avons prié l’Angélus puis l’office des sextes. La pause déjeuner a été l’occasion de se retrouver en grand groupe et de faire davantage connaissance. »

« En début d’après-midi le chanoine Dominique Aubert nous a proposé un enseignement sur la Miséricorde Divine et une explication sur le tableau de Jésus Miséricordieux de Vilnius, peint en présence de Sainte Faustine en 1934 par Eugène Kazimirowski. « Je donne aux hommes un moyen avec lequel ils doivent venir puiser les grâces à la Source de la Miséricorde. Ce moyen, c’est ce tableau. » (Petit Journal 327).

Nous avons ensuite repris la route en petits groupes en faisant de nouvelles rencontres et en priant le chapelet de la Divine Miséricorde. La route nous a emmené jusqu’à Gallardon, sanctuaire de la Miséricorde, en raison de la présence des reliques de Saint Jean-Paul II et de Sainte Faustine, apôtres de la Miséricorde Divine dans l’Eglise. Nous avons terminé notre journée par l’office de Vêpres.

Rencontres, discussions, prière, Miséricorde, rires, partage ont accompagné notre magnifique journée ! »

Témoignage tiré du site du groupement paroissial d’Ablis